Partagez|

» LES AFFRANCHIS ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar


- my notebook -
ORIENTATION : -
AGE & JOB : -
LE PLUS :

MessageSujet: » LES AFFRANCHIS ♠
Sam 26 Jan - 14:49

les affranchis

PETITES CONSIGNES
-> Le personnage choisit, à moins qu'il soit écrit « facultatif » ou tiré d'un Original doit rester le même.
-> S'il y a plusieurs demandes pour un même personnage, c'est le membre qui postera la plus belle fiche qui l'obtiendra.
-> Ne modifiez pas la personnalité de fond du personnage !
-> Vous pouvez rajouter ou éditer quelques détails.

personnage prit : X : personnage libre : V : personnage réservé : X

The Clown X ; Hoshiko Tetsuya V ; Dahlia J. Ferguson X ; Dolly Dickens V


FICHE © MADAME POULPE
AVATARS © NEMO
Voir le profil de l'utilisateur http://topsy-turvy.1fr1.net



avatar


- my notebook -
ORIENTATION : -
AGE & JOB : -
LE PLUS :

MessageSujet: Re: » LES AFFRANCHIS ♠
Sam 26 Jan - 14:51

The Clown
« neither justice nor goodness or mercy »
Mon identité…

- NOM -
katcharava

- PRÉNOM -
evgeny, zakhar

- AGE -
27

- LIEU DE NAISSANCE -
kiev, ukraine

- SPÉCIALITÉ(S) -
bombes, massacres, plans terroristes

- DÉSIGNATION -
"the clown"

- ORIENTATION SEXUELLE -
vanille et chocolat
Mon histoire…
Peut-être connaissez-vous leurs noms, à ces mafieux d’origine géorgienne, qui, dans le passé, régnaient sur l’Europe occidentale ? Peut-être avez-vous lu dans de vieux journaux ou dans des manuels d’histoires leurs méfaits et l’influence qu’ils avaient. Les Vori V Zakone, réputés pour leur violence et leur fierté, anciens maîtres du vol, des extorsions, du blanchiment d’argent, des trafiques de stupéfiants etc. Personne ne les défiait, tout le monde les craignait. L’un d’eux, en particulier, car vu comme un parrain des plus puissants, Janiko Katcharava. Il est le grand-père d’Evgeny. Maintenant que j’ai situé son antécédent familial, je peux plus amplement vous narrer l’histoire de notre triste clown.

Evgeny est né à Kiev en Ukraine au sein d’une famille particulièrement puissante (et mondialement influente) dans le domaine du crime organisé. Son père, digne hériter du sien, s’était spécialisé dans le proxénétisme et le trafique d’armes et atteignait facilement les 150 000 euros de rentes par mois – encore, c’est peu dire. Seulement, naître dans un pareil environnement ne favorise pas une quelconque affection parentale, pas même pour une fille. Notre clown avait une sœur jumelle, Micha qui partageait avec lui des liens d’une intensité indescriptibles. Bref, à la maison, il n’était pas question de tendresse ou de baiser du soir, oh non. La mère de nos jumeaux arrivait à peine à s’occuper d’elle-même, quant à son époux, lorsqu’il n’avait pas une bouteille de vodka en main, il avait son ceinturon ô combien douloureux… Les mioches bronchaient : un coup ; ils pleuraient : trois coups etc. De plus, ils ne furent pas scolarisés et suivirent des cours particuliers à domicile jusqu’à leurs 10 ans. L’année de ceux-ci, ce fut l’année de la prise de pouvoir de Luther et la fin du règne des familles mafieuses. Un coup dur pour les Katcharava. Ils perdirent leurs réseaux, leur influence et par conséquent leur argent. Des centaines de mafieux se faisaient arrêter dans les rues de Kiev mais la plus part d’entre eux furent abattus. La famille d’Evgeny s’empressa de fuir les persécutions et trouva en la Louisiane – précisément en la Nouvelle Orléans - le refuge idéal.

Il ne fallut pas longtemps avant que le grand-père et le père s’emparent des rênes de la ville puis enfin, du pays. Malgré ce « bonheur criminel » retrouvé, le père du jeune homme n’en devint pas plus tendre qu’avant, au contraire. Buvant plus que de coutume en ce pays où tout était facile, il doublait les coups et les humiliations. Arriva alors l’impardonnable : le viol de Micha - qui ne fut pas unique. En parallèle, Luther, contrarié de ne pouvoir gouverner convenablement la Louisiane sans devoir s’entretenir avec les Katcharava, envoya les premiers Egorgeurs faire le ménage. Mère, père, grand-père, oncle, tante… toute la famille fut sauvagement assassinée au court d’une nuit. Enfin toute…non. Micha et Evgeny qui le soir là avaient par chance décidé de jouer plus tardivement dans la rue, échappèrent au massacre. Privés de logis, les enfants cherchèrent de l’aide au près des habitants du quartier : tous fermèrent leur porte à la « progéniture du démon ukrainien ». Commença leur vie misérable. Afin de subsister, ils mendiaient ou volaient. Lorsqu’il fallait dormir, c’était sous un pont, dans un immeuble en ruines, en résumé là où ils le pouvaient.

Quotidiennement raillés et rabaissés par les habitants de la ville heureux de voir les rejetons d’un assassin patauger dans la boue, nos compères projetèrent de retourner dans leur pays natal. Seulement ce projet tomba à l’eau lorsque Micha tomba malade, l’année de leurs 15 ans. Souffrant de maux de tête, de courbatures, de fortes fièvres… Cela empira avec la faim et la soif. Evgeny désespéré, implora de l’aide au médecin du quartier qui répondit alors ceci : « Allons gamin, ne pleure pas, sois joyeux ! Elle va bientôt rejoindre ton ordure de père… ». Deux jours plus tard, la petite mourrait. Evgeny ne s’en remit jamais, jurant de se venger du pays tout entier. Les années qui suivirent le décès de Micha, il gagna en force, en cruauté et en haine jusqu’à pouvoir, à ses 20 ans, détenir un réseau de trafique d’armes. Le reste s’en suivit très vite et son nom fut rapidement rendu célèbre. Combien d’attentats, d’assassinas a-t-il commit et commet-il encore… Il est le vrai détenteur du pouvoir en Louisiane à l’heure actuelle. Quant aux paroles du médecin, elles sont gravées en lui, résonnant comme la cause de sa démence… « Sois joyeux », joyeux tel un clown… Que la Louisiane tremble face à l’être pour qui elle n’eut nulle compassion.

Mes relations…
NEMO LOON ELUARD ;
Nemo et Evgeny ont côtoyé le même quartier un certain temps lorsqu’ils étaient enfants. C’était après le massacre de la famille Katcharava, lorsque le frère et la sœur durent subvenir seuls à leurs besoins. Le jeune Eluard leur offrit son aide du mieux qu’il put. Les chemins des deux jeunes gens s’éloignèrent après la mort de Micha. L’un voulant aider le peuple, l’autre voulant le détruire. Cela peina beaucoup le Mordu qui devint la cible de farces malsaines et violentes du nouvellement nommé « Clown ». Celui-ci peste le fait que Nemo connaisse son passé et aime le tourmenter émotionnellement – le plus jeune croyant toujours possible un lien d’amitié. Un jour où ils se rencontrèrent, cela remonte à plus d’un an, ils couchèrent ensemble pour la plus grande honte du premier et la plus grande joie perverse du second. Le Clown aime rappeler cet incident à Nemo (qui ne cesse d’y penser, en bon martyre), lui faisant du chantage, menaçant de le révéler à ses membres. Leurs relations ne sont pas trop définissables quoi.
Voir le profil de l'utilisateur http://topsy-turvy.1fr1.net



avatar


- my notebook -
ORIENTATION : -
AGE & JOB : -
LE PLUS :

MessageSujet: Re: » LES AFFRANCHIS ♠
Sam 26 Jan - 14:51

Hoshiko Tetsuya
« give him enough ropes and the world will hang himself »
Mon visage…
Mon identité…

- NOM -
tetsuya

- PRÉNOM -
hoshiko

- AGE -
26

- LIEU DE NAISSANCE -
nara, japon

- SPÉCIALITÉ(S) -
exécution par pendaison ou strangulation, arme blanche

- DESIGNATION -
"the hangman"

- ORIENTATION SEXUELLE -
chocolat et vanille
Mon histoire…
« Je ne connais pas de personne plus exécrable et mauvaise, sauf moi, bien sûr » déclara le Clown dans un éclat de rire quelques jours après sa première rencontre avec notre immigré nippon. Il est aisé de confirmer les dires précédents… Hoshiko est quelqu’un de foncièrement méchant qui prend plaisir à faire souffrir. Nous ne savons pas grand-chose de son histoire car il n’est pas du genre à parler passé. Ses parents et son frère sont apparemment morts dans un incendie lorsqu’il était plus jeune – on ne connaît pas les faits réels. Il aurait été recueilli par des gens du cirque – dans quelles circonstances, là encore, on ne sait pas. Il voyagea donc à travers le monde, apprit plusieurs langues et … eut des contacts pour le moins effrayants. Lorsque le cirque posa pied à terre en Louisiane, il y a dix ans, le jeune homme décida de le quitter et de rester dans ce pays. Errant de ville en ville, commettant des cambriolages, des viols, il fut rapidement repéré par les services de police. Là, il rencontra un Egorgeur qui, face aux aptitudes à la violence du jeune homme, lui proposa de rejoindre leurs rangs pour lutter contre les gangs. Hoshiko refusa, riant au nez de ces « insectes rampants ». Il réussit à s’échapper, causant la mort de plusieurs policiers. Quelques semaines plus tard, il fut témoin d’un attenta du Clown contre un quartier résidentiel huppé. Fasciné par la haine se dégageant de ce personnage si atypique, il fit tout son possible pour l’approcher. Lorsqu’il y parvint enfin, dans un élan de joie morbide, il le supplia de le prendre dans ses rangs. Le Clown, amusé, accepta, bien sûr. Depuis, Hoshiko, qu’on surnomme aussi « le pendu » en cause de son goût prononcé pour la pendaison et les cordes… est l’un des plus dangereux Affranchis de Louisiane. Croiser son chemin, c’est saluer sa mort.
Mes relations…
Texte ici
Voir le profil de l'utilisateur http://topsy-turvy.1fr1.net



avatar


- my notebook -
ORIENTATION : -
AGE & JOB : -
LE PLUS :

MessageSujet: Re: » LES AFFRANCHIS ♠
Sam 26 Jan - 14:51

Dahlia Jane Ferguson
« bang, bang, i shot you down »
Mon visage…
ft. Original
Mon identité…

- NOM -
ferguson

- PRÉNOM -
dahlia, jane

- AGE -
23

- LIEU DE NAISSANCE -
shreveport, louisiane

- SPÉCIALITÉ(S) -
tueuse à gages

- RANG AU SEIN DU GANG -
"lady flower"

- ORIENTATION SEXUELLE -
????
Mon histoire…
Dahlia ne travaille pas pour le Clown, du moins, pas tout le temps. On peut considérer notre belle demoiselle comme indépendante dans ses crimes. Car crimes, elle en a commit et en commet toujours ! Bien qu’étant très jeune, elle est désignée comme étant la meilleure tueuse à gages au monde. Elle ne loupe jamais sa cible, jamais. Née dans cette même ville où elle continue de vivre, elle signe ses morts par une fleur, généralement une rose, d’où son surnom de « lady flower ». Petite, elle contempla ses parents se faire sauvagement tuer – elle était alors cachée sous le lit de leur chambre. Il s’agissait de mafieux désirant régler des comptes : son père était policer, il devait y avoir en cause une volonté de faire « taire » une gêne. Après ce massacre qui la marqua profondément, notre Dahlia jura de se venger. A 15 ans, elle parvint à s’introduire dans la demeure du chef mafieux, assassin de ses parents et se planqua dans l’armoire de sa chambre. Armée d’un couteau de boucher, lorsque celui-ci entra, elle se jeta sur lui et le transforma en véritable hachis de viande. Après quoi elle s’entraîna au près d’un maître d’armes, ex reprit de justice ayant fait beaucoup de prison qui s’éprit d’affection pour la mignonne. Il devint plus ou moins son tuteur. Les années passèrent et Dahlia enchaîna les gros contrats, allant parfois jusqu’en Chine ou au Chili. Cependant elle revenait toujours dans sa ville natale et lorsqu’elle eut connaissance des agissements du Clown, elle n’en fut pas fâchée. Au contraire, fascinée, comme bon nombre de personnes, elle prit son parti et lui accorda ses services s’il en voyait l’utilité. Dahlia n’a aucune morale, aucun sens de l’honneur ni aucune compassion. Pas la peine de négocier avec elle…
Mes relations…
Texte ici
Voir le profil de l'utilisateur http://topsy-turvy.1fr1.net



avatar


- my notebook -
ORIENTATION : -
AGE & JOB : -
LE PLUS :

MessageSujet: Re: » LES AFFRANCHIS ♠
Sam 26 Jan - 14:51

Dolly Dickens
« quitte à faire le mal, autant le faire bien »
Mon visage…
Mon identité…

- NOM -
dickens

- PRÉNOM -
dolly

- AGE -
25

- LIEU DE NAISSANCE -
bâton-rouge, louisiane

- SPÉCIALITÉ(S) -
import/export drogues

- RANG AU SEIN DU GANG -
"baby doll"

- ORIENTATION SEXUELLE -
vanille et chocolat
Mon histoire…
Dolly a grandit au sein d’une famille de trafiquants de drogues. Son père et sa mère, les Bonnie and Clyde de la drogue, étaient connus de tout le pays. N’imaginez pas qu’à cause de ce contexte, il y eut des drames par dizaines ! Notre jeune femme n’a jamais été victime de violence ou quoi que ce soit du même ordre. Son enfance aurait pu ressembler à celle de n’importe quel autre enfant normal. Sa mère lui fournissait toute l’affection, l‘amour possible et son père était de ces « papas gâteaux » abreuvant leurs enfants de cadeaux. Rien de choquant : sauf peut être leur cave remplit de coke et de « coupeurs », de liasses de billets et de plants de pavot. C’est atypique de se construire, en tant que femme, sans la notion de ce qui est bien ou mal. Dolly n’a jamais songé une seule minute que ce que faisaient ses parents était mal. Bien qu’à l’école on lui enseigna que les trafiques, les meurtres, la drogue, ce n’était pas bien, elle n’assimila pas. Enfant unique, son père la prédestinait déjà à reprendre l’entreprise familiale. A la tête de près d’une centaine de dealers et autres revendeurs, chefs de secteurs… La famille Dickens n’avait nul intérêt de voir son nom s’éteindre. On les respectait après tout. Puis l’année de ses vingt ans, son père fut tué au cours d’une réception d’héroïne près du port de la Nouvelle Orléans. Très affectée, la mère se retira du milieu et délégua les rennes à sa fille. Depuis, Dolly est donc à la tête du plus gros trafique de stupéfiants de Louisiane et cela outre son apparence de « baby doll » qui peut tromper la vigilance de certain. Elle le maîtrise encore mieux que ses prédécesseurs – sa mère lui donne quelques conseils de temps à autre tout de même. S’alliant au Clown par pur intérêt – elle le trouve bon à mettre en hôpital psychiatrique - elle lui offre un certain pourcentage de ses ventes en échange d’une protection renforcée contre flics et Égorgeurs.
Mes relations…
Texte ici
Voir le profil de l'utilisateur http://topsy-turvy.1fr1.net



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: » LES AFFRANCHIS ♠

» LES AFFRANCHIS ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: 
take me, take me, oh yes !
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit